Documents  Editions Mergoil | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


... Lire [+]

y

- 1 vol. (106 p.)

Conserv-100

Quel est le type de liant de ce mortier ? Comment choisir le bon échantillon à analyser ? Peut-on caractériser un mortier sur le terrain ? Qu'apportent les analyses minéralogiques ou la microscopie ? Ce petit manuel répond à ces questions et àbien d'autres que peut se poser un archéologue face à des mortiers anciens. Ecrit pour des historiens par des spécialistes de la science des matériaux, ce livre a pour vocation de les guider dans les méthodes de caractérisation. Sont abordés successivement les différents types de mortiers et leur datation, les problèmes de précision et d'échantillonnage, les méthodes d'analyse applicables sur un chantier de fouilles et celles réservées au laboratoire. Sans oublier l'interprétation des résultats et l'apport de la démarche analytique à l'étude historique, le dernier mot appartenant toujours à l'archéologue. (éditeur) Quel est le type de liant de ce mortier ? Comment choisir le bon échantillon à analyser ? Peut-on caractériser un mortier sur le terrain ? Qu'apportent les analyses minéralogiques ou la microscopie ? Ce petit manuel répond à ces questions et àbien d'autres que peut se poser un archéologue face à des mortiers anciens. Ecrit pour des historiens par des spécialistes de la science des matériaux, ce livre a pour vocation de les guider dans les ...

... Lire [+]

y

- 1 vol. (369 p.)

M-116

... Lire [+]

y

- 1 vol. (554 p.)

A.Mi-061

Lyon-Lugdunum, capitale des Trois Gaules, positionnée au cìur de voies fluviales et terrestres, a tenu une position privilégiée dans le commerce et la distribution des objets en verre durant le Haut-Empire. Le développement de l'archéologie du verre n'avait que trop peu mis en évidence les ensembles lyonnais, pourtant si riches d'enseignements. La découverte de plusieurs ateliers le long de la rive gauche de la Sa¥ne, sur le quai Saint-Vincent, démontre de toute évidence que Lyon a tenu un r¥le tout aussi important dans la production du verre que dans la poterie. Cet ouvrage étudie la structuration et le fonctionnement des quatre ateliers mis au jour au bord de la Sa¥ne ainsi que de celui situé sur les pentes de Croix-Rousse. Si l'étude des ateliers a permis de mettre en évidence les productions locales, les recherches menées sur les sites de consommation permettent d'en appréhender la distribution et de discerner les possibles importations venues d'autres régions de l'Empire. Le développement de l'archéologie préventive ainsi que les recherches menées dans le cadre de fouilles programmées ont mis au jour des ensembles de verreries conséquents. Le mobilier de dix sites domestiques, localisés principalement sur la colline de Fourvière et dans la presqu'âle, a fait l'objet d'une analyse détaillée. En outre, des ensembles issus de onze sites funéraires, situés dans le suburbium de la ville (plaine de Vaise et plateau du Point du Jour), ont été étudiés. Au vu de l'ensemble des données récoltées sur les sites de production et de consommation, il est possible de proposer une typo-chronologie spécifique Ý Lugdunum durant le Haut-Empire. Elle permet de mieux appréhender la diffusion des productions Ý l'échelle locale mais aussi de révéler les indices d'échanges et de commerce avec les autres provinces de l'Empire romain. Lyon-Lugdunum, capitale des Trois Gaules, positionnée au cìur de voies fluviales et terrestres, a tenu une position privilégiée dans le commerce et la distribution des objets en verre durant le Haut-Empire. Le développement de l'archéologie du verre n'avait que trop peu mis en évidence les ensembles lyonnais, pourtant si riches d'enseignements. La découverte de plusieurs ateliers le long de la rive gauche de la Sa¥ne, sur le quai Saint-Vincent, ...

... Lire [+]

y

- 1 vol. (570 p.)

CÄr.div-044

... Lire [+]

y

- 1 vol. (97 p.)

A.S.M-218

0

Dossiers

 
Z